Le Thor / Plan d’Orgon / L’Isle sur la Sorgue

Leur jeunesse est faite de joie, pas d’une joie continue mais de celle qui s’est faite attendre. Habitués aux murs infranchissables, à leurs limites intimes et mentales, les joueurs -12 Honneur Thorois ont, ce samedi 14 janvier, à nouveau un projet commun : bien jouer ensemble.


Ce club des 9, Luna, Margot, Alexanne, Maxime, Kamil Nathan, Mathys, Edwin et Tristan, se prépare à rencontrer plan d’Orgon et ses grandes filles rapides comme des flèches, ainsi que l’ Isle sur la sorgue et sa défense de fer.
Autour du feu de camp, Sébastien Trocmé, coach pour l’occasion, se prépare à donner les consignes et les oreilles sont à l’écoute. Nous jouons le premier match contre plan d’Orgon.
Le jeu rapide des jaunes surprend les Thorois mais ils ne se démobilisent pas, défendent bien et marquent. Les contacts défensifs sont bons, la vitesse est activée, ce qui permet des contres. Hélas, la défense placée est plus difficile à gérer, ils perdent le rythme et l’écart se creuse. Dernier tiers temps, la fatigue se fait sentir, ils maintiennent un écart honorable en donnant le maximum d’eux-même.
Score final 5-8. « C’est bien on n’a pas fait zéro comme la dernière fois ! » « Leur gardien est moins bon ou c’est nous qui sommes meilleurs ? »
On parle de joie, non pas de gagner mais de s’être amélioré, d’avoir trouvé des solutions ensemble, de s’être dépassé.
Notre club des 9 se repose pendant que plan d’Orgon et l’Isle sur la sorgue s’opposent. Les planais s’imposent largement.
Deuxième feu de camp. On se remobilise, on se prépare à mettre de la vitesse et de l’impact. Engagement, c’est parti. Les Thorois décochent des tirs efficaces, enchaînent les contres rapides par l’intermédiaire de Kamil et Maxime. Edwin fait parler sa taille et marque régulièrement. Tristan envoie 4 tirs qui font mouche. L’écart se creuse très vite à l’avantage du clan des 9. Margot et Luna, défendent comme des tigresses et vont même marquer leur but ! Mathys repousse très efficacement les joueurs loin du but que Nathan garde par des arrêts très spectaculaires. Vitesse et joie, précision et plaisir, ainsi que victoire, enfin. 12-3.
« On a gagné notre premier match !! » Les visages sont illuminés, épanouis. Le goût de la victoire, ce nectar encore réservé aux seuls élus de l’équipe Excellence, coule dans leur gorge comme le miel des ruches inaccessibles.
Félicitations au club des 9 qui nous a démontré combien le travail et leur implication à l’entraînement peut les faire progresser.