U13 – Equipe A – Excellence – Journée 5 – Avignon/LeThor

Pour ce dernier match de l’année, nous allions défier Avignon à Vaison la Romaine.

La première mi-temps est de très grande qualité, Antoine réalise des tirs d’une technique très intéressante alternant lob, tir franc ou à rebond et marque beaucoup en ce début de match, Corenthin n’est pas chanceux quand c’est à lui de mettre la balle au fond du but mais décale bien Paolo et obtient 2 fois 2 minutes pour les joueurs d’Avignon qui le poussent dans le dos une fois qu’il était lancé… Nous ne marquons pas nos pénaltys mais Adrian inscrit de très beaux buts sur jet franc, en prenant le ballon lancé il est inarrêtable. Puis Numa fini d’enfoncer Avignon juste avant la mi-temps en tirant au dessus du gardien.

A la mi-temps, les consignes des coachs sont encourageantes, peaufiner les petits couacs et l’enthousiasme est présent pour tout le monde… Pendant que l’entraineur d’Avignon discute lui avec les arbitres de la rencontre : plus aucune sanction ne sera sortie sur les poussettes dangereuses dans le dos sur Corenthin et Adrian sera sanctionné de marcher en ne faisant qu’un seul appui… Contre 8 parfois pour les joueurs Avignonnais, sans oublier la défense stricte au point de corner sur Numa qui aurait pu permettre à Adrian d’aller marquer si il lui avait été permis de jouer…

Philippe qui progresse doit être plus rassurant sur des tirs de loin placés dans son volume par son placement des bras. Il devrait apporter énormément à sa défense une fois la solution trouvée et même si les tirs arrivent très fort. Loan aura réussi enfin à montrer que quand il veut, il peut être très performant, à lui de rajouter de la régularité à ses prestations en 2018 et Quentin doit prendre conscience que son corps est un atout et rien d’autre…

Nous sommes conscients qu’il y a encore du travail pour nos jeunes mais quand on voit comment ils perdent ces matchs là, nous ne pouvons qu’être contents de leur prestation, la victoire arrivera nous l’espérons tous en Janvier pour qu’ils puissent savourer cette période bien difficile mais pleine de promesses.

Guillaume et Sabine