U13 – Equipe A – Excellence – Journée 10 – Monteux/Le Thor

Pendant la période précédant les vacances, nos Taurinos étaient sur un temps de transition où ils ont renoué avec les succès mais tout en étant psychologiquement pas assez stables. Cette nouvelle période doit leur permettre de gagner en assurance et de perfectionner certains points sachant qu’ils rencontreront le 3ème, 2ème et 1er d’ici aux vacances de Pâques.

Premier adversaire, Monteux 3ème du classement, le match commence et Le Thor prend l’avantage (0-1) puis les deux équipes sont en échec chacune à leur tour pendant quelques minutes, notamment grâce à Philippe. Adrian et Paolo en poste d’arrière droit et d’ailier droit commencent à prendre l’ascendant sur leurs homologues, puis la contre-attaque s’installe avec nos deux mobylettes sur les côtés Corenthin et Paolo et Le Thor finit par prendre le large en fin de période grâce à la puissance physique du côté gauche avec Quentin et Corenthin.

Le Thor est devant à la mi temps de 5 buts (12 à 7) et les deux équipes ont vendangé énormément devant le but.

Monteux hausse son engagement physique défensif et passe d’un système défensif étagé 2/4 à une 1/5 orienté face à l’arrière gauche thorois, Quentin qui ne touchera que très peu de ballons pendant la seconde mi-temps, par manque d’expérience de l’équipe complète face à « une prise en stricte de loin » et Corenthin ailier gauche en touchera encore moins. Quand la défense à droite est battue notamment par Luna ou Antoine, les grosses fautes s’enchainent (cravate pour Luna, ceinturage et croque en jambe sur Antoine) mais elles ne sont pas sifflées. Seuls les 7 mètres sur Loan en pivot, quand il arrive à sortir de ces cinq défenseurs aplatis à 6 mètres sur la partie droite de notre attaque, sont vus par les arbitres. Mais ni Adrian, ni Antoine n’arrivent à les transformer.

Une progression importante dans ces situations est nécessaire pour apprendre à jouer plus loin de nos adversaires et à réussir à se projeter plus fortement vers l’avant en sortie de duel pour faciliter la vision des fautes que l’on subit par le corps arbitral. Nos deux demi-centre, Antoine et Zoé, font un travail de fond très intéressant dans l’animation offensive de l’équipe mais ils doivent être plus tranchants pour permettre autant à eux qu’à leurs coéquipiers d’obtenir encore plus de situations de marquer.

Dans les dernières minutes, alors que Le Thor mène de 3 buts, les joueurs sont au bout de leurs ressources et le temps mort n’apporte rien à l’équipe sur le terrain. Sur une énième grosse faute non sifflée, la contre attaque montilienne est lancée et Quentin commet maladroitement une faute qui donne un penalty aux Montiliens, qu’ils transforment et reviennent ainsi à 1 but. Sur l’attaque qui suit Le Thor ne marque encore pas, Monteux est en attaque pour égaliser mais Loan récupère la balle part en contre attaque, donne la balle à Corenthin qui court juste devant lui et perd la balle du +2, il reste 15 secondes, Le Thor mène toujours et seulement d’un petit but, Monteux à la balle d’égalisation mais c’était sans compter sur le petit chat, Paolo, qui surgit comme un félin pour récupérer le ballon traînant entre trois Montiliens, ouf le gong sonne la fin du match. Et même si les arbitres sifflent un ultime jet franc à 15 mètres, le tir passera loin de la cage et les Thorois continuent leur marche en avant… Vers le podium ?…

Le club envisage un partenariat avec un cabinet d’ostéopathie pour la fin de saison et celles à venir…

En effet nos petits font don de leur corps à la science face à l’engagement des équipes adverses « parce qu’ils sont arbitrés par des jeunes arbitres en formation, formés par des éducateurs non sensibilisés à l’arbitrage (qui préfèrent demander aux jeunes de siffler les marchés à la place de la protection des joueurs). Il est très dommageable pour les jeunes joueurs du département d’apprendre à jouer sans faire attention à l’impact physique que l’on peut avoir sur l’autre. Et pour les jeunes arbitres de ne pas avoir d’explications quant à la dangerosité de notre sport et de ses impacts.

Le Thor a ensuite arbitré la rencontre entre Bollène (qui nous recevait et nous arbitrait) et Cadenet. Cela a été une rencontre à sens unique (rarement à moins de 10 buts d’avance pour Cadenet). Corenthin et Antoine, la paire d’arbitres thoroise, a tenu son match et a encore été félicitée par les entraineurs et le public.

Guillaume et Sabine